Pour maîtriser l'art du combat, il faut en saisir la philosophie. Sans esprit, le corps est sans utilité
Activités pédagogiques 2016/2017
Initiation Kendo sports de combat
initiation aux sports de combat avec les classes de 1ère
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
 


Ensemble de sports de combat, d'origine japonaise (ou plus généralement asiatique), tels que le judo, le karaté, l'aïkido, le kendo, le taekwondo, le viet vo dao, etc., fondés sur un code moral (qui était notamment celui des samouraïs) et que se doivent de respecter les combattants.
Les jeunes se sont amusés tout en étant attentifs aux conseils du professeur.

Le kendō (littéralement la voie du sabre) est la version moderne du Kenjutsu ( techniques du sabre), l'escrime au sabre pratiquée autrefois au Japon par les samouraïs. Par version moderne, il faut comprendre que le kendo n'est pas seulement un art martial mais également un sport de compétition, aujourd'hui largement pratiqué au Japon.

Le kendo ne se résume toutefois pas à un simple ensemble de techniques et de tactiques du combat au sabre. Il comprend également un volet spirituel. Le kendo permet à ses pratiquants de développer leur force de caractère et leur détermination.

Le Kendo est une forme d'escrime au sabre à deux mains où grâce à l'emploi de matériel adapté (arme en bambou, armure de protection) les assauts sont menés de façon réelle.

Les pratiquants sont appelés kendoka (peu usité au Japon) ou kenshi

Le kendo est pratiqué aussi bien par les hommes que par les femmes, les entraînements étant généralement communs. Des compétitions féminines sont organisées, mais il n'est pas rare de constituer des équipes mixtes lors de championnats.

Grâce aux protections et à l'absence de contact physique violent et de chutes, le kendo peut se pratiquer à partir de 5 ou 6 ans et jusqu'à plus de 80 ans.